Faire de la place aux jeunes

Programme 18 Jan 2014

Rennes offre beaucoup d’avantages à sa jeunesse : deux grandes universités et de nombreuses écoles supérieures, ainsi qu’une vie culturelle et festive relativement accessible. Cependant, malgré ce cadre attractif, les jeunes ne trouvent pas forcément leur place dans le vivre ensemble rennais. Pour résoudre ce « manque de place », il s’agira donc de mettre en actes une politique pour et avec les jeunes. Il est de ce fait nécessaire de prendre en compte de nombreux problèmes et de réaliser un travail véritablement transversal en de nombreux domaines.

NOS OBJECTIFS

  • Nous voulons faire de la place aux jeunes pour valoriser leur créativité, développer leur autonomie, leur sens des responsabilités, et leur esprit de solidarité. Cette volonté politique ne pourra se réaliser qu’à travers une politique transversale de la jeunesse s’appliquant à toutes les actions publiques de la Ville et à travers une politique jeunesse spécifique.

    Mais la question de la jeunesse reflète différentes réalités. Il est ainsi évident que les jeunes sont les premiers touchés par la crise, la précarité et le chômage. De l’habitat à la scolarité, en passant par la situation sociale, familiale et professionnelle, ces réalités se croisent et se recroisent. C’est pourquoi nous devons les prendre en compte pour ne plus réduire la jeunesse à la seule question de l’éducation.

NOS ENGAGEMENTS

  • Faire du logement des jeunes une priorité. Fixer un taux minimum de construction de logements étudiants pour les

    • nouveaux projets d’aménagement ;

    • lutter contre les pratiques abusives en terme de loyer ;

    • accompagner les nouvelles formes innovantes d’habitat, telles les « colocations solidaires » et les coopératives d’habitants et d’habitantes pour répondre aux besoins ;

    • mettre en place un mécanisme de caution solidaire publique pour les locataires étudiants. La municipalité pourrait se porter garante financière des jeunes pour leur permettre un accès au logement ;

    • recenser les logements et bureaux vides que la mairie pourrait mettre à la disposition des jeunes Rennais et des jeunes Rennaises ;

    • mettre en place une garantie universelle des loyers.

  • Accompagner et faciliter la réalisation de projets. Rendre les associations de la jeunesse plus visibles et plus actives, en proposant au CRIJ par exemple de faire le lien entre les associations et la municipalité, ou en proposant des locaux gratuits aux associations.
  • Mettre en place des contrats de réussite solidaire entre les jeunes et la Ville : la Ville aidera le jeune à réaliser son projet (passer son permis, accéder à une formation, créer une entreprise…) et en contrepartie, le jeune mettra ses capacités au service de la Ville (soutien scolaire, bénévolat, spectacles…)
  • Valoriser le bénévolat. Les monnaies complémentaires peuvent là aussi être un outil fort de valorisation du bénévolat associatif et ainsi inciter les citoyens et les citoyennes à s’engager en faveur de l’intérêt général. Le temps consacré au bénévolat pourra être converti en monnaie complémentaire et les bénévoles associatifs bénéficieraient alors de réductions pour les activités sportives, culturelles…
  • Impliquer les jeunes dans l’encadrement et la vie associative. Parce que l’investissement au sein d’une association sportive est un formidable outil de formation citoyenne, de responsabilisation mais aussi d’apprentissage de la gestion d’une équipe ou d’une structure, nous favoriserons les clubs qui mènent une politique d’implication des jeunes dans la vie du club.
  • Favoriser l’emploi. Les offres d’emplois temporaires et précaires à destination de la jeunesse (« jobs étudiants ») sont bien visibles par l’ensemble des étudiants et des étudiantes, notamment dans les universités mais aussi au CRIJ. Cependant les jeunes semblent manquer d’informations quant au droit du travail et pour la recherche d’un premier emploi une fois leurs études terminées. Nous souhaitons :

    • Rendre les démarches et le droit du travail plus accessible à la jeunesse : création d’un site internet (accessible de celui de la mairie, par exemple) spécifique centralisant l’ensemble des informations (démarches, lieux de renseignements, droits, offre d’emplois, etc.) concernant l’emploi et à destination des jeunes ;

    • organiser des forums dans les quartiers rassemblant les entreprises et structures offrant des emplois sur le bassin rennais avec le CRES, la CCI et les universités ;

    • promouvoir auprès des entreprises de l’ESS et les associations les « contrats d’avenir » créés par le gouvernement qui permettent aux moins de 25 ans d’accéder à un premier emploi dans les secteurs d’utilité sociale ;

    • Favoriser l’emploi des jeunes par la municipalité : valoriser le tarif horaire notamment pour les vacataires travaillant juste quelques heures dans la journée, optimiser et concentrer le temps de travail en prenant en compte à la fois les emplois du temps des jeunes et les besoins de la municipalité, valoriser les initiatives de projets des jeunes dans le cadre du service public d’éducation nationale.

  • Développer la prévention en matière de consommation d’alcool, de drogues, et d’Infections Sexuellement Transmissibles, en particulier auprès des jeunes :

    • En mettant en place des supports de communication adaptés ;

    • en accompagnant les pratiques festives par une démarche « réduction des risques » par les jeunes eux-mêmes : soutien au travail associatif, renforcement des dispositifs type Prév’en ville, Noz’ambule, Charte de la vie nocturne…

  • Faciliter les transports. (Voir « Les déplacements »)

CONTRIBUEZ !

Navigation<< Enfance et éducation | Accompagner les aîné-es >>

Comments are closed