Les élus

matthieu-theurier

Matthieu Theurier

Je suis né à Rennes il y a trente ans et y ai toujours vécu. C’est dans le prolongement des mobilisations de 2002 contre le Front National que j’ai adhéré aux Verts. Je me suis engagé dans le même temps auprès de différentes associations (Rayons d’action, France Palestine Solidarité…). En 2008, en tant que porte parole du groupe local des Verts de Rennes, j’ai participé activement à la campagne municipale. J’étais aussi le candidat d’EÉLV sur la circonscription de RennesMordelles lors des dernières élections législatives. L’Économie Sociale et Solidaire est mon champ d’activité professionnel. J’ai participé à la création de l’association Parasol qui accompagne les projets d’habitat coopératif du Pays de Rennes.

valerie-faucheux

Valérie Faucheux

Je suis rennaise depuis 1991. Fille de paysans de la région de Vitré, j’ai adopté Rennes avec beaucoup d’envie. C’est à Rennes que j’ai plongé dans le bain politique. Je suis syndicaliste (représentante FSU au CHSCT de l’éducation nationale départemental), militante associative (Attac, Sortir du nucléaire, collectif eau…) et politique (à la LCR puis au NPA et aujourd’hui à la Gauche anticapitaliste (GA), qui a rejoint le front de gauche à l’issue de la dernière campagne présidentielle. Tête de liste de Rennes à gauche en 2008, je suis impliquée depuis longtemps sur les dossiers locaux. Secrétaire administrative dans un lycée professionnel, je suis en charge d’un certain nombre de dossiers, qui me mettent en proximité des familles en difficultés économiques et sociales.

 

Benoit-Careil

Benoît Careil

Je m’appelle Benoit Careil, j’ai 52 ans. Changer Rennes a toujours été mon objectif. Au sein d’une famille de gauche très militante, au cours de mes études en sociologie à Rennes 2 et de mon objection de conscience au service culturel de l’Université, au travers de mon parcours de musicien/producteur (avec Billy Ze Kick et mes deux labels), en créant avec le collectif le Jardin Moderne puis l’association Adrénaline, et bien sûr depuis une quinzaine d’années, en m’engageant politiquement chez les Verts puis EELV. J’ai beaucoup critiqué, je me suis opposé, et j’ai parfois dénoncé. Mais à Rennes, j’ai surtout sensibilisé les gens autour de moi à des problèmes et à des alternatives possibles. J’ai sans cesse essayé de mobiliser pour co-élaborer des projets. Et je suis fier d’avoir réalisé certains de ces projets : des nouveaux équipements ou des nouveaux services au profit des idées alternatives. Mais aussi et surtout, pour accompagner dans leur parcours personnel des personnes qui ne voulaient pas renoncer à leur différence culturelle et à leur projet singulier de vie.

Ma présence sur la liste Changez la ville ! s’inscrit dans la continuité de ce parcours de militant écologiste convaincu que le changement se fera avec et pour les personnes.

 

gaelle-rougier2

Gaëlle Rougier

Je me nomme Gaëlle Rougier, j’ai 35 ans et voilà 13 ans que je vis à Rennes. J’ai commencé à militer très jeune dans un syndicat étudiant, puis dans un mouvement antiraciste. L’écologie j’y suis venue logiquement, en cohérence avec ma conviction que l’humain doit être au cœur des politiques, en lien avec son environnement. La cohérence et la clarté des solutions portées par les Verts sur Rennes m’ont convaincue de m’investir dès 2005 comme simple militante puis comme co-porte parole du groupe de Rennes. Actuellement élue au Conseil régional de Bretagne où je suis les dossiers liés à l’aménagement du territoire et des transports, je continue à militer sur le terrain et travaille à une vraie co-élaboration des politiques avec les habitants, les associations et les syndicats.

 

yannick-legargasson

Yannick Le Gargasson

Je suis né en région parisienne. Mes parents étaient ouvriers. J’ai gardé de cette époque deux choses : l’importance de devoir mener des combats pour mieux vivre, pour la dignité et la force de l’égalité des êtres d’où qu’ils viennent. Je travaille dans un hôpital public. J’y retrouve ce que signifie l’engagement, l’engagement pour le service public. Le principe d’égalité absolue pour tous dans l’accès aux soins est pour moi capital.

Je suis candidat sur la liste Changez la Ville! en tant que militant du Parti de Gauche. Pour moi l’action municipale est avant tout celle qui doit nous conduire à donner le pouvoir aux citoyens, à promouvoir l’égalité quels que soient les quartiers, les origines, à en soutenir les combats. Ma candidature sur cette liste est dans le prolongement de mon action pour le service public au service du public et sa défense. Je suis convaincu de la nécessité absolue d’entamer sans attendre la transition écologique. A la mesure d’une ville comme Rennes, ce que propose Changez la Ville! y contribue avec force et avec beaucoup d’idées innovantes. L’accès au logement et la lutte contre les prix chers et la spéculation sont aussi des combats que je souhaite mener. Il faut pour moi que les personnes aux revenus modestes, aient toute leur place dans la ville, y compris en centre ville.

 

Sylvie-Rault

Sylviane Rault

Je me nomme Sylviane Rault, je suis assistante sociale dans un service de psychiatrie. Actuellement élue au Conseil régional dans la commission des solidarités. L’envie de m’engager dans la vie politique est née à la fois de mon expérience professionnelle et de mon expérience personnelle et militante. Je suis très attachée à la cohérence des politiques mises en place, si j’ai un pied dans l’institution, il me semble important de continuer à avoir une action militante sur le terrain, de rester en contact avec le réseau associatif et syndical.

Je sais qu’avec conviction et détermination, la liste Changez la ville ! peut défendre nos projets, nos idées, celles de l’écologie politique garante du respect des femmes et des hommes.

 

Hamid-Moulay-Ech-Chekhchakhi

Hamid Moulay Ech-chekhchakhi

Je m’appelle Hamid Moulay, j’ai 57 ans, je suis père de deux enfants et je suis enseignant. J’habite le quartier Sud de Rennes. Je suis militant associatif, président cofondateur du Comité rennais France Palestine Solidarité, association qui existe depuis 26 ans à Rennes et qui compte plus de cent sections à travers la France.

Selon moi Changer la ville ! , est une tentative de réconcilier les citoyens avec la politique dans le vrai sens du terme, c est à dire avec la vie de la cité, de notre cité.

 

francoise-rubion

Françoise Rubion

Je me nomme Françoise Rubion. Mon histoire rennaise a débuté il y a 52 ans : j’ai été enfant dans le quartier Sainte-Thérèse, adolescente dans le quartier du Blosne, étudiante à Villejean, jeune adulte dans le quartier de Maurepas puis des Gayeulles, et enfin de la Bellangerais. Je vis maintenant dans le quartier Saint-Hélier. Cette ville, je l’ai vue vivre, évoluer, s’étendre. Mais j’ai vu aussi la chaleur humaine la déserter, et la froideur minérale prendre le dessus. L’aventure initiée par la gauche en 1977 s’est essoufflée. Un renouveau est nécessaire.

Ma conviction ? C’est à ses habitants de dessiner l’avenir de la ville ! C’est aux citoyens de définir sa politique, et non pas à quelques personnes qui en feraient un métier en prétendant savoir ce qui est bon pour tous. Je veux prendre ma part de responsabilité, pour faire vivre à Rennes une réelle démocratie locale, pour contribuer avec détermination à construire la coopération et la solidarité entre nous, et pour prendre à bras le corps l’urgence écologique. Je veux une ville belle et bonne à vivre pour nos enfants, pour nous tous.

Tout au long de ma vie, mes idéaux sociaux et écologistes m’ont amenée à prendre des engagements syndicaux, associatifs, politiques. Aujourd’hui, je suis résolue et prête à m’engager au service de l’intérêt général des Rennaises et Rennais.

 

GOATER2

Jean-Marie Goater

Je m’appelle Jean-Marie Goater, j’ai 43 ans, 3 enfants, et je suis éditeur et bistrotier.

Militant syndical à Rennes II dans les années 90, j’ai fondé plusieurs associations dans le domaine du commerce équitable, de l’action sociale et de la culture. Mon engagement écologiste m’a conduit à représenter Les Verts au sein conseil municipal d’Edmond Hervé en tant que conseiller municipal et métropolitain de 2001 à 2008. Libraire pendant de nombreuses années, je suis investi également dans l’édition et dans le commerce équitable. Fondateur de deux cafés-librairies, je suis par ailleurs président de l’association des petits éditeurs de Rennes, La Rennaise d’édition.

 

N.Noisette2

Nadège Noisette

Ur 36 bloaz ijinourez on. Labourat a ran diwan benn energiezh nevezadus. Kemer a ran perzh e kevredigezhioù « Div Yezh » hag « Emsav ar Peoc’h ». Abalamour ma gouestloù-mañ, em boa kejet digant ar re c’hlas e 2012. Poen eo bremañ cheñch traoù e Roazhon da grouiñ muioc’h a gengred en ur gêr glasoc’h.

Je suis une ingénieure de 36 ans. Je travaille sur les énergies renouvelables. Je milite au sein du « Mouvement de la Paix » et de « Div Yezh ». C’est dans la continuité de ces engagements que j’ai rejoin EELV en 2012. Il est temps de rendre cette ville plus solidaire et plus verte alors Changez la Ville !

charlotte2

Charlotte Marchandise

Je m’appelle Charlotte Marchandise. J’ai 39 ans, je suis mère de trois enfants, porteuse de projets associatifs autour de la transition écologique et humaine. Je suis Salariée d’Ille et Vilaine Nature Environnement, co-présidente du Collège laïc écologique Montessori du Rheu, vice-présidente du Mouvement Associatif Rennais, et membre active du groupe Colibris local. Engagée dans la société civile depuis 30 ans, je suis passionnée par les projets inter-associatifs, la mise en place de dynamiques complémentaires dans les organisations, l’appropriation citoyenne des nouvelles technologies et les nouveaux modes de collaboration et d’économie du partage. Je suis convaincue que la ville de Rennes a un potentiel formidable pour développer un modèle plus solidaire, respectueux et innovant. En cela je me retrouve dans le programme co-construit par EELV et les partis membres du Front de Gauche, et dans sa dimension participative. Je souhaite promouvoir une démocratie locale favorisant l’engagement de tous et toutes, portée par des élus exemplaires respectant leurs engagements.

 

dominique-leseigneur

Dominique Leseigneur

Je vis à Rennes depuis 1973 avec quelques années de coupure. Je réside dans le canton Sud-Est depuis 1996. Je milite depuis le lycée, j’ai participé aux activités de la LCR à partir de 1974. Je me suis aussi investi syndicalement dans le secteur des télécoms et dans divers domaines associatifs. Depuis 2009 je suis membre de Gauche Unitaire, partie prenante du mouvement Ensemble et du Front de Gauche. Notre liste « Changez la ville » c’est pour moi une heureuse synthèse entre écologie politique et gauche de transformation sociale, un antidote au renoncement incarné par le gouvernement Hollande.

 

Catherine-Phalippou

Catherine Phalippou

Je m’appelle Catherine Phalippou.

La situation économique est très préoccupante. Ce diagnostic sonne comme un glas, toutefois la politique même locale est-elle légitime quand elle se transforme en gestion, et en opérations de communication, se désincarne au risque de se déshumaniser ?

Dans toutes les sphères de ma vie sociale, je rencontre des personnes impatientes de voir émerger une alternative, une cité de meilleur dialogue : dans mon métier d’enseignante (j’enseigne la philosophie depuis vingt-cinq ans), dans mon investissement associatif en faveur de la Lecture Publique, dans mes actions de solidarité… mais je le ressens aussi dans mes participations modestes de souci du voisinage (aménagement d’un jardin partagé (du Vieux St Etienne), d’un site de compostage collectif en bas de mon immeuble)… le concept de « voisin » il est vrai m’intéresse beaucoup et me questionne sur la cohabitation réussie, et sur l’espace commun dans la cité.

La liste Changez la ville ! porte cette attente.

Rennes a besoin d’un élan apporté par une idéologie politique revivifiée : un projet social qui ne soit pas un projet de repli supportant une économie du profit ni accepte d’accorder des satisfécits à ceux qui font perdurer un système injuste emporté par le néolibéralisme. Notre projet culturel n’envisage aucune culture comme exotique ou touristique, encore moins la culture bretonne. Et notre projet économique, responsable, de transition énergétique est réaliste et réalisable sur la métropole rennaise.

J’ai conscience que de sérieux efforts seront à faire par la prochaine équipe d’élus municipaux pour rendre la capitale de notre région exemplaire quant à la participation citoyenne, l’originalité de sa vie culturelle et sa solidarité. Commençons par ne pas supporter que « la crise » laisse les citoyens sans voix, déléguant leur pouvoir politique à des technocrates. J’engage à voter Changez la Ville ! et revitaliser le débat inter-citoyens porteur des valeurs de gauche qui nous sont chères.